Attention !

Ce site est optimisé pour Firefox sur PC

Si vous ne visualisez pas le menu déroulant, essayez en changeant de navigateur

 
 

Parution :

Indiscipliné.e.s

Revue des sciences sociales n°56 (2016)



Ce numéro s'ouvre aux chercheur.e.s in(ter)-, pluri-, poly-, disciplinaires, « indisciplinaires » selon le mot d’Edgar Morin (2005), ou même indiscipliné.e.s, qui réfléchissent sur leur propre pratique. En continuité avec une approche critique du savoir parcellisé de la science contemporaine, il donne voix à des méthodologies et/ou sujets de recherche qui jouent avec les cloisonnements disciplinaires.

Si la science est balisée par des disciplines, selon Marcel Mauss ses découvertes ont toujours pour lieu « une vilaine rubrique, car c’est généralement dans ces domaines mal partagés que gisent les problèmes urgents » (Mauss 1934). Et en effet, nombre de recherches ambitieuses se trouvent en porte-à-faux avec leur contexte disciplinaire, taxées, disait Mauss, de « disgrâce et d’opprobre » : la dimension politique est présente.

Et si l’indiscipline - comme inaptitude à obéir, à se soumettre aux règles que s’est données la communauté à laquelle on appartient -, s’accompagnait irrémédiablement d’une « discipline de soi » ? Michel Foucault  là offre un angle d'attaque pour penser l’articulation de ce paradoxe, à travers son étude des « corps en résistance » (cf. Arianna Sforzini : Michel Foucault : une pensée du corps, Paris, PUF, 2014). Ce numéro incite à l’indiscipline disciplinée comme force critique, capacité de transformation, de subjectivation ou encore comme espace de liberté.








 

 

 




Revue publiée par la Faculté des Sciences Sociales de l'Université de Strasbourg et le Laboratoire UdS/CNRS "Dynamiques Européennes" (UMR n° 7367)

Revue bénéficiant du soutien de l'INstitut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS

ISSN de la revue : 1623-6572

ISSN du site Internet : 2107-0385

Directeur scientifique
Freddy Raphaël

Rédacteur en chef
Patrick Ténoudji

Comité scientifique
Chantal Bordes-Benayoun (CNRS Toulouse), Jean Cuisenier (MNATP Paris), Giovanni Gasparini (Univ. Sacro Cuore, Milano), Jose Carlos Gomes da Silva (Portugal), François Héran (INED Paris), Claude Javeau (Univ. Libre de Bruxelles), Nicole Lapierre (Paris), Marianne Mesnil (Univ. Libre de Bruxelles), Sonia Montecino (Univ. de Chile), Jean Rémy (Univ. Cath. de Louvain), Dominique Schnapper (EHESS Paris), Alain Tarrius (Univ. Toulouse-Le Mirail), Alain Touraine (EHESS Paris)

Comité de rédaction
Isabelle Bianquis-Gasser (Univ. Tours), Maurice Blanc (Univ. Strasbourg), Nicoletta Diasio (Univ. Strasbourg), Wolfgang Essbach (Univ. Freiburg), Brigitte Fichet (Univ. Strasbourg), Piero Galloro (Univ. de Lorraine), Antida Gazzola (Univ. Genova), Sandrine Glatron (CNRS Strasbourg), Laurence Granchamp (Univ. Strasbourg), Philippe Hamman (Univ. Strasbourg), Pascal Hintermeyer (Univ. Strasbourg), Leila Jeolas (Univ. Londrina), Reinhard Johler (Univ. Tübingen), Salvatore La Mendola (Univ. Padova), David Le Breton (Univ. Strasbourg/IUF), Hervé Marchal (Univ. de Lorraine), Juan Matas (Univ. Strasbourg), Gabriele Profita (Univ. Palerme), Ilario Rossi (Univ. Lausanne), Patrick Schmoll (CNRS, Strasbourg), Roger Somé (Univ. Strasbourg), Josiane Stoessel (Univ. Haute-Alsace), Simona Tersigni (Univ. Paris Ouest), Philippe Vienne (Univ. Mons), Virginie Vinel (Univ. de Franche-Comté)

Collaborateurs éditoriaux
Anny Bloch, Marie-Noële Denis, Geneviève Herberich-Marx

Équipe iconographique
Vincent Hans, Aline Mathy, Patrick Schmoll

Maquette
Couverture : Aline Mathy
Cahiers intérieurs : Ersie Leria, Université de Strasbourg

Éditeur
Presses Universitaires de Strasbourg